L’information médicale mise à disposition sur ce blog vise à informer et en aucun cas à se substituer à la relation nécessaire avec son thérapeute.

Ce blog n’a en effet pas vocation à répondre à des demandes personnelles d’aide, de conseil et encore moins de diagnostic médical.

C’est pourquoi, si vous présentez une situation qui vous préoccupe, n’hésitez pas à en parler d’abord à votre médecin.

Si en tant que patient une difficulté vous paraît insurmontable, alors il faut consulter un thérapeute.
On y va seul ou en couple, sachant qu’à deux c’est mieux.
Environ deux tiers des sexologues sont des médecins (avec une majorité de généralistes, ou psychiatres, gynécologues, endocrinologues, urologues et sages-femmes).
Le tiers restant se compose de psychologues, thérapeutes, kinésithérapeutes, conseillers conjugaux, hypnothérapeutes.

Il faut compter quelques séances à quelques mois de thérapie en fonction du problème.

Des adresses utiles :

Pour trouver un sexologue près de chez vous :

Pour poser une question de sexualité en ligne :

Un commentaire sur “Consulter un sexologue

  1. WOLFF dit :

    Petite précision qui a son importance… le DIU de Sexologie/Etudes de la Sexualité Humaine est accessible à 9 corps de métiers, médicaux/para-médicaux. Les médecins, qui pourront prétendre au titre de sexologue et dont l’appellation du DIU est DIU de Sexologie, les autres professions : psychologues, psychothérapeutes, sage-femmes, kinésithérapeutes, conseiller(ères) conjugaux(ales) et familiaux(ales), mais aussi infirmiers(ères), psychométriciens et pharmaciens dont l’appellation du DIU sera Etudes de la Sexualité Humaine.

    La formation est absolument identique et médecins et non médecins suivent les cours ensemble, ainsi que les examens. Seule l’appellation, la finalité et la pratique sera différente en fonction des spécificités des différentes formations professionnelles initiales de chacun.

Laisser un commentaire