Une étude écossaise confirme l’efficacité du vaccin HPV

27 avril 2019
Dossiers :
La vaccination de toutes les jeunes filles de 12-13 ans contre les virus HPV16 et 18 entraine une chute drastique de l’incidence des lésions de tous grades chez ces personnes à l’âge de 20 ans, et une baisse de 89% des lésions de haut grade. Ce résultat confirme l’efficacité du vaccin bivalent avec un bénéfice d’autant plus important que la vaccination est précoce.

MICI et troubles sexuels : une association à rechercher en pratique

25 avril 2019
Dossiers :
97% des femmes ayant reçu un diagnostic récent de maladie inflammatoire chronique des intestins (MICI) souffrirait de troubles sexuels persistant dans le temps. Ces résultats invitent à préconiser une prise en charge pluridisciplinaire afin d’améliorer la qualité de vie de ces femmes.

Baisse de la résistance de la gonorrhée aux principales options de traitement

9 septembre 2017
Dossiers : ,
Les nouveaux chiffres provenant du Programme européen de surveillance des antimicrobiens gonococciques montrent une baisse de la résistance au céfixime et au ceftriaxone chez les souches de gonorrhée en Europe, mais une hausse de la résistance à l’azithromycine.

Les bains de bouche pourraient freiner l’infection par gonocoque

5 janvier 2017
Dossiers : ,
Se rincer la bouche et se gargariser quotidiennement à l’aide d’un bain de bouche d’une marque commerciale pourrait permettre de freiner la propagation de la gonorrhée de la bouche.

Nouvelles pistes pour la pilule contraceptive masculine

12 novembre 2016
Dossiers :
Des chercheurs ont trouvé des peptides qui entrent dans les spermatozoïdes et les rendent moins mobiles, dévoilant ainsi une nouvelle piste pour mettre au point une pilule contraceptive masculine. D'autres projets suivant ce même objectif sont en cours ; un essai clinique a été suspendu en raison des effets secondaires.

Ménopause et bouffées de chaleurs : un gêne en cause ?

8 novembre 2016
Dossiers :
Au moment de la ménopause, environ 70 % des femmes connaissent des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes, tandis que d'autres ne présentent pas ces symptômes. Comment expliquer ces différences ?