Le vaccin anti-HPV efficace contre les condylomes

Publié le 4 avril 2014 dans la catégorie Actualités, Recherche clinique

Dossiers : , ,
Publicité
Source : endoscoop

Des chercheurs suédois ont réalisé une importante étude de cohorte comportant plus d’un million de femmes pour évaluer l’incidence des condylomes selon le nombre de doses administrées de vaccin anti-HPV. La protection maximale contre les condylomes est acquise après une vaccination complète de 3 injections du vaccin quadrivalent contre le papillomavirus humain (HPV), toutefois à partir de la deuxième injection une réduction significative de l’incidence des condylomes apparaît. Ils publient leurs résultats dans le JAMA. 

Entre 10 et 17 ans en Suède, la vaccination quadrivalente contre le HPV est recommandée et gratuite sur un schéma à trois doses pour protéger les jeunes femmes contre les différents types de HPV responsables des cancers du col (16 et 18) et des condylomes acuminés (6 et 11). Il semblerait que dès 2 doses le vaccin soit efficace mais il n’y a pas d’étude fiable.
A partir des registres nationaux de Suède, l’ensemble des femmes suédoises de 10 à 24 ans a été suivi entre 2006 et 2010 (n=1045165). Les données sur la vaccination anti-HPV et l’apparition de condylomes ont été examinées selon l’âge d’administration du vaccin.
Au total, 20 383 cas de condylomes incidents ont été diagnostiqués, dont 322 qui avaient reçu au moins une dose de vaccin. Chez les femmes âgées entre 10 et 16 ans à la vaccination, le taux d’incidence des condylomes était diminué de 82% (IC95%= [78% -85%]) après 3 injections du vaccin, de 71% (IC95%=[60% -79%]) après 2 doses et de 69% (IC95%=[51% -80%]) après une seule dose.
Les auteurs retrouvent donc une légère différence d’incidence de condylomes entre deux et trois injections chez les femmes. Ils concluent que les trois doses sont toujours recommandées, mais qu’à l’avenir le calendrier vaccinal pourrait être ramené à deux doses après évaluation de protection contre les anomalies précancéreuses du col de l’utérus.

Dr Caroline Puech

Référence :
Herweijer E et coll.
Association of varying number of doses of quadrivalent human papillomavirus vaccine with incidence of condyloma. 
JAMA, 2014; 311: 597- 603.
Retrouver l’abstract en ligne