Un sondage chez les séniors confirme leur sexualité active

Publié le 23 juillet 2015 dans la catégorie Actualités, Sondages

Dossiers :
Publicité

Source : Elite Rencontre

 .
 Comment vit-on l’amour après 60 ans ? Population en constante croissance, ceux que l’on appelle désormais les « papy-boomers », ont aussi leur mot à dire sur la vie de célibataire, sur les joies, les difficultés des relations amoureuses et sur le sexe. C’est pourquoi le site ELITE RENCONTRE a interrogé près de 400 célibataires âgés de 60 ans et plus afin de connaître leur vision de l’amour et de la sexualité 1.

.

La sexualité des seniors

55 % des sondés affirment que la sexualité est primordiale dans une relation de couple. À la question « Comment qualifieriez-vous la sexualité lorsque l’on avance en âge ? », 60 % la décrivent comme « différente», notant que « l’âge a de bons comme de mauvais côtés » ; tandis qu’un tiers la définissent comme « meilleure : plus les années passent, mieux c’est ».

ELITE RENCONTRE a par ailleurs cherché à en savoir un peu plus sur leur rapport  à la sexualité. Notamment en leur demandant après combien de rendez-vous il était convenable pour eux d’avoir une relation sexuelle avec leur partenaire. 75 % expliquent qu’ils n’ont aucune règle stricte à ce sujet : premier ou troisième rendez-vous, tout dépend surtout de la personne avec qui ils sont. 18 % d’entre eux préfèrent tout de même attendre au moins 3 rendez-vous pour entreprendre une relation plus intime.

Le phénomène « 50 Nuances de Grey » était l’occasion de soulever la question des sextoys et autres accessoires sexuels. En sont-ils adeptes ? Et bien, 34 % se déclarent plutôt ouverts et prêts à essayer un de ces objets un jour tandis que 18 % affirment même en utiliser régulièrement.

Longtemps, les sociétés occidentales ont associé la sexualité à la jeunesse et à la reproduction. Depuis quelques temps, nous assistons à un bouleversement de ces anciennes représentations. Ce changement s’explique notamment par le phénomène de libéralisation sexuelle que connaissent nos sociétés modernes et qui s’applique aussi à la vie sexuelle des seniors. Celle-ci a toujours existé, et est dorénavant moins taboue. C’est pourquoi ils n’hésitent plus à s’exprimer librement sur le sujet.

L’amour vu par les séniors

Premier constat : les seniors sont de grands romantiques ! En effet, près de 7 célibataires sur 10 affirment qu’un coup de foudre est encore possible après 60 ans, 96 % expliquent même qu’ils désirent retomber amoureux.

Tomber amoureux, oui, mais le mariage, certainement pas ! 66 % des personnes interrogées répondent qu’elles n’ont aucune envie de se marier. Ce nombre augmente surtout parmi les personnes qui ont déjà été mariées : 87 % d’entre elles ne considèrent pas du tout le mariage comme une option possible.

À la question « Après votre dernière séparation ou divorce, combien de temps vous a-t-il fallu pour vous sentir prêt(e) à faire de nouvelles rencontres ? », les seniors répondent majoritairement « Plus d’un an » (56 %). Malgré tout, ils sont 82 % à affirmer ne pas avoir perdu foi en l’amour suite à leur dernière séparation.

Être célibataire à 60 ans et plus

« Qu’est-ce-qui est le plus difficile pour un ou une célibataire après 60 ans ?», 43 % répondent que rencontrer des célibataires de son âge s’avère être la chose la plus compliquée. 27 % évoquent le fait de ne pas se sentir en phase avec les personnes de leur âge et, enfin, 20 % expliquent qu’il est difficile pour eux de réapprendre à vivre seul(e).

Malgré ces difficultés, les seniors trouvent certains aspects de la vie de célibataire intéressants voire même excitants ! En effet, ils sont  30 % à se considérer plus confiants et plus sereins, car ils savent mieux ce qu’ils veulent en ce qui concerne leurs futures relations. Une personne sur quatre apprécie aussi le fait de pouvoir faire la rencontre de nouvelles personnes. Quant à 15 % d’entre eux, c’est le jeu de séduction et le fait de pouvoir flirter à nouveau qu’ils aiment avant tout !

Les seniors et la rencontre en ligne

62 % des personnes interrogées pensent qu’il est plus difficile pour les séniors de trouver l’amour en ligne. Selon eux, le plus problématique est de faire confiance à la personne avec qui ils échangent (60 %) et de discuter avec une personne qu’ils n’ont jamais vue (24 %).

Plus jeunes, auraient-ils souhaité avoir l’aide d’un site de rencontre pour faire de nouvelles connaissances ? Pour une large majorité, ils regrettent le temps où l’on pouvait faire des rencontres sans Internet, ni ordinateur (78 %). D’une manière générale, Internet reste cependant le meilleur moyen pour faire des rencontres pour les séniors (55 %), suivi par les activités sportives ou autres loisirs (27 %).

Notes:

  1. Étude réalisée auprès de 390 célibataires membres du site ELITE RENCONTRE âgés de 60 ans et plus.