Travailler nuirait aux relations amoureuses

Publié le 23 novembre 2014 dans la catégorie Actualités

Dossiers : , ,
Publicité

Source : Le Figaro

Selon une enquête menée par l’Institut OpinionWay pour Monster, 29% des Français estiment que leur job a déjà eu des conséquences négatives sur leur vie de couple et  22% avouent qu’il «peut-être un sujet de dispute assez fréquent.»

À cause de la profession de son mari, Patricia C. n’a pas la vie matrimoniale qu’elle souhaiterait: « Mon homme peut avoir des horaires de nuit en semaine, comme le week-end. On ne fait que se croiser quand je suis du matin. On n’a pas le choix et on fait avec. »
« Les femmes qui travaillent sont souvent plus fatiguées et donc moins disponibles quand elles rentrent le soir. Surtout s’il y a du boulot à la maison. Du coup, l’homme se sent délaissé », analyse Maylis P.

L’enquête Opinion Way précise que 7% des personnes approchées se sont séparées de leur conjoint à cause de leur travail. «J’ai démissionné car mon épouse trouvait que je n’étais pas assez souvent à la maison. Après, elle m’a dit que je ne gagnais pas assez et que je me débrouillais mal. Finalement, on a divorcé…», témoigne Michel P. Étudiant à l’époque, Bertrand B. a déjà vécu cette situation: «Une ex ne comprenait pas que je devais bosser à fond les concours pour avoir un métier. Et pourtant, elle avait passé le CAPES! Nous nous sommes séparés.»

« Il faut savoir s’octroyer des moments à deux ! »

Pour une large partie des internautes pourtant, la vie professionnelle est une des clés du bonheur: «Le travail est important pour l’épanouissement d’un couple. On voit du monde, on s’enrichit des autres. Être tout le temps à la maison n’est pas forcément une bonne chose: c’est là qu’il peut y avoir conflit», affirme Stéphanie B. Pour Joël B., être éloigné de son partenaire la journée est bénéfique à sa relation: «C’est un bonheur de ne pas être à la maison de la journée. Les rares moments de partage n’en sont que décuplés.» Jennifer G. adhère: «Pour nous, il est indispensable que l’on ait chacun son métier. Je suis en congé parental, et j’ai du mal à le regarder partir bosser tôt le matin. J’ai hâte de reprendre pour que l’on puisse se séparer quelques heures – et mieux se retrouver le soir. On aime se raconter nos petites journées, comme un vieux couple.»

Pour que le travail soit compatible avec son partenaire, certains ont quelques conseils à prodiguer : «Il faut savoir s’octroyer du temps à deux! On ne vit qu’une fois et tous les petits moments de bonheur sont à prendre sans modération», témoigne Virginie G. Pour Stéphanie B., l’échange est la clé: «La communication et l’écoute sont très importantes. Quand le conjoint rentre du travail, il faut s’intéresser à ce qu’il a fait dans sa journée et être là pour lui.» «Je pense que chacun doit comprendre ce que vit l’autre au travail. Une relation amoureuse, ça se travaille aussi», renchérit Kawtar M.