Sexe et handicap : la campagne choc made in England

Publié le 24 janvier 2016 dans la catégorie Actualités

Dossiers : ,
Publicité
Handicap

Source : handicap.fr

 

Sexe et handicap : 2015 est l’année qui ose et expose. La nouvelle campagne d’une association anglaise a choisi de frapper fort et déshabille 16 personnes handicapées, en toute pudeur. Mais son message est plus cash : sex is beautifull !

Menée par Enhance the UK, elle a plusieurs objectifs. Tout d’abord, et c’est désormais un poncif, « changer le regard » de la société sur les personnes handicapées mais également sensibiliser les professionnels qui travaillent auprès d’elles afin de les inciter à prendre en compte les questions relatives à la sexualité. L’association déplore en effet que l’éducation sexuelle soit un thème si peu abordé dans les écoles et établissements spécialisés. Enfin, elle vise surtout à débarrasser les personnes handicapées elles-mêmes de leurs propres tabous. Selon Jennie Williams, l’initiatrice de cette campagne, « je crois qu’être handicapé nous fait vivre dans l’isolement. (…) En plus des obstacles liés à notre physique, il y a encore beaucoup trop de préjugés parmi la population. »

Alors elle a décidé de concevoir un film d’une minute, sans parole, et qui en dit pourtant long. Les images sont sexy et le message cash. Le clip passe au crible quelques préjugés. N°1: « We don’t think about sex » (Nous ne pensons pas au sexe). N°2 : « We can’t have sex » (nous ne pouvons pas avoir de relations sexuelles). N°3 : on vous laisse découvrir la suite… Ils sont 19 à avoir accepté de participer à ce projet, sans tabou. Sourds, paraplégiques, de petite taille, ils se laissent apercevoir, glamour, en toute intimité. Et le message de conclure « Certains de nous ne peuvent pas faire de choix basiques pour notre vie sexuelle ; mais nous désexualiser ne nous empêche pas d’avoir des besoins ». Un livre de 147 pages, rassemblant les photos de cette campagne mais proposant également de multiples ressources, a été publié à cette occasion ; il est également disponible en version e-book, téléchargeable en ligne (en lien ci-dessous, en anglais et payant).

 

Cette démarche s’inscrit dans un mouvement militant en faveur de la sexualité des personnes handicapées qui semble émerger, avec plus ou moins de succès selon les pays, depuis quelques années. L’année 2015 a vu naître une mobilisation d’envergure sur ce théme. En février, une association française, l’Appas, est sous les feux des medias et de la polémique en annonçant la première formation pour accompagnants sexuels dans notre pays. En août, c’est le Canada qui fait parler de lui avec une « partie fine » pour amateurs handicapés ! En octobre 2015, une autre association anglaise, Scope, lance une campagne frivole à travers 26 dessins coquins (article en lien ci-dessous). Et, jusqu’au 7 février 2016, à Avignon, Fabrice Sabre expose 13 photos intimes qui appellent à la réflexion sur la normalité/l’anormalité (article en lien ci-dessous). Le sujet a beau être tabou, il n’en est pas moins dans l’air du temps. Il ose et s’expose !