Jeux érotiques: les françaises de plus en plus tentées

Publié le 18 avril 2013 dans la catégorie Actualités

Dossiers : , ,
Publicité

« Le jeu a véritablement investi la sexualité des femmes », explique Sabrina Nadjar, rédactrice en chef adjointe de Femme actuelle qui vient de publier les résultats d’un sondage Ifop sur les pratiques sexuelles des Françaises.

Une Française sur quatre a par exemple déjà reçu une fessée érotique, soit trois fois plus qu’en 1985. La pratique est encore plus répandue chez les jeunes générations, puisqu’avant l’âge de 35 ans près de la moitié a déjà essayé, et 8% aimeraient essayer.

Certaines Françaises sont aussi attirées par les pratiques de restriction sensorielle. Ainsi, 16% des femmes ont déjà fait l’amour les yeux bandés et 24% aimeraient bien essayer. Si l’on y ajoute les 25% qui seraient prêtes à essayer si leur partenaire le leur demandait, cela signifie que deux femmes sur trois sont ouvertes à l’expérience.

Les jeux très pimentés séduisent aussi, puisque deux tiers des femmes de moins de 35 ans et un tiers des plus âgées ont déjà fait l’amour ou seraient d’accord pour le faire en étant ligotée ou menottée.

« Les femmes sont plus ouvertes aux jeux érotiques, beaucoup plus décomplexées dans leur sexualité et par rapport à ce qui pouvait apparaître de l’ordre de la volonté de l’homme », ajoute Sabrina Nadjar.

Le stéréotype de l’homme dominant semble lui aussi évoluer. Ainsi, la moitié des femmes de moins de 35 ans et un quart des plus âgées n’ont pas hésité à « inverser les rôles traditionnels » et ont aussi déjà fait l’amour en dominant leur partenaire. Concernant les pratiques de ligotage, là aussi réciprocité est parfaite puisque les femmes qui ont déjà fait l’amour en étant attachées sont autant que celles qui indiquent qu’elles ont déjà attaché leur partenaire.

Voilà qui peut donner quelques clefs de compréhension au succès foudroyant de Cinquante nuances de grey, le roman « porno soft- sado érotique” de E. L. James, écrit par une femme mure et destiné à ce public, qui s’est déjà écoulé à plus d’un million d’exemplaires de par le monde.

Source:egora.fr