Insolite : priapisme chez une femme

Publié le 9 mai 2014 dans la catégorie Actualités

Dossiers : , , , ,
Publicité

Source : Egora

Une femme de 29 ans a été atteinte de priapisme pendant cinq jours après la prise de médicaments antidépresseurs lors d’un essai clinique, selon une étude de cas publiée dans le Journal of Sexual Medecine.

Les participants de cet essai clinique prenaient des anti-dépresseurs Wellbutrin (Bupropion) et du Trazodone. La patiente de 29 ans a augmenté la dose juste avant de constater un gonflement des lèvres et une douleur lancinante dans sa région clitoridienne. Elle a arrêté la prise du médicament immédiatement mais la douleur n’a fait qu’augmenter au point de devenir invalidante. Elle était incapable de marcher, de s’asseoir ou de se tenir debout sans souffrir.

La femme a reçu un décongestionnant pendant trois jours. C’est le temps qu’il a fallu à son clitoris pour retrouver un aspect normal. »Le priapisme féminin est une condition très rare », indiquent les chercheursdans le Journal of Sexual Medecine. « Cela peut être très gênant et très douloureux et doit être traité en urgence pour soulager les symptômes » ajoutent-ils.