Herpès : Les deux tiers de la population mondiale seraient infectés

Publié le 3 mai 2016 dans la catégorie Actualités

Dossiers : ,
Publicité

Source : Mediscoop

Des chercheurs de l’OMS viennent de publier dans la revue PLoS One 1, une estimation inédite de la prévalence du virus Herpes simplex de type 1 (HSV-1) au niveau mondial et dans les différentes régions chez les personnes de moins de 50 ans en 2012. Sur Terre, deux tiers de la population âgée de 15 à 49 ans sont infectés par HSV-1, et environ 140 millions d’entre eux ont une infection au niveau génital, principalement sur le continent Américain et en Europe.

Les 2 types de virus de l’herpès, HSV-1 et HSV-2, sont très contagieux et n’ont pas de traitement curatif permanent. Le HSV-1 se transmet principalement par contact muqueux et provoque l’herpès orofacial/labial (« bouton de fièvre »). Le HSV-2, presque exclusivement transmis par voie sexuelle, provoque l’herpès génital.
Après deux études de la prévalence mondiale du HSV-2 en 2003 et 2012, les auteurs ont réalisé une importante revue de la littérature pour estimer la prévalence du HSV-1. Ils ont analysé 37 études épidémiologiques réalisées dans les 6 régions de l’OMS.
Au total, plus de 3,7 milliards de personnes âgées de moins de 50 ans, soit 67% de la population, sont infectées par le HSV-1, majoritairement en Afrique (87%). Parmi elles, près de 140 millions de personnes ont une infection au niveau génital dont 24 millions en Amérique et 11 millions en Europe. En additionnant les personnes atteintes de HSV-1 et de HSV-2, plus de 500 millions d’individus seraient porteurs d’herpès au niveau génital dans le monde.
Même si la plupart du temps, il n’y a pas de symptomes cliniques, ces infections peuvent générer de l’angoise et altérer la qualité de vie. Devant l’absence de traitement curatif permanent, les auteurs espèrent la mise au point de vaccins ou de microbicides locaux. Ils soulignent l’importance de l’éducation et de l’information des jeunes ainsi que de la surveillance de ces virus mais aussi des autres infections sexuellement transmissibles en général.

Par le Dr Sophie Florence (Paris)

Notes:

  1. Looker KJ, Magaret AS, May MT, Turner KME, Vickerman P, Gottlieb SL, et al. Global and Regional Estimates of Prevalent and Incident Herpes Simplex Virus Type 1 Infections in 2012. PLOS ONE. 28 oct 2015;10(10):e0140765.