Hanches larges, sexualité débridée ?

Publié le 20 août 2014 dans la catégorie Actualités

Dossiers : ,
Publicité

Source : Huffington

Une récente étude 1 affirmait que les femmes aux hanches larges avaient une sexualité plus libérée. Un raccourci un peu trop rapide…

Fin avril, une étude  faisait bondir la gent féminine : selon la « National Library of Medicine », il existerait un lien entre la largeur du bassin d’une femme et son comportement sexuel. En bref, les femmes aux hanches généreuses (au-dessus de 36 centimètres de large) auraient une sexualité plus épanouie, nous dit-on. Pourquoi ? Ces femmes sauraient inconsciemment que le fait d’enfanter comporte peu de risques pour elles, en vertu de leur anatomie et se permettraient ainsi plus facilement de multiplier les conquêtes et autres « coups d’un soir ». À l’inverse, une fille aux hanches menues serait en quête d’un partenaire plus stable qui puisse l’accompagner et la soutenir en cas d’accouchement difficile.

Les chercheurs ne semblent pas d’accord.

Selon Holly Dunsworth, maître de conférences en anthropologie à l’Université de Rhode Island, la largeur des hanches est un mauvais indicateur de l’élasticité des voies naturelles par lesquelles passerait un éventuel bébé. De plus, étant donné que la taille des hanches augmente avec l’âge, les mœurs dites plus « légères » des femmes aux hanches larges pourraient simplement être liées au fait qu’elles sont moins farouches, comme le confirme Weda Trevathan, anthropologue à l’Université de New Mexico, dans un article publié par la revue Live Science : « Une femme de 25 ans qui possède déjà plusieurs années d’expérience se sentira probablement plus libre à l’idée de s’adonner à des histoires éphémères, alors qu’à 18 ans, ce n’est certainement pas le cas. Logiquement, le sujet de 25 ans cumulera donc plus de partenaires, c’est le résultat de son expérience, non pas de différences comportementales« .

Notes:

  1. Victoria J. Simpson, Gayle Brewer, Colin A. Hendrie. Evidence to Suggest that Women’s Sexual Behavior is Influenced by Hip Width Rather than Waist-to-Hip Ratio. Archives of Sexual Behavior. April 2014