Accueil Blog d'un sexologue » Articles sur le thème Traitements médicamenteux
Baisse de la résistance de la gonorrhée aux principales options de traitement

Baisse de la résistance de la gonorrhée aux principales options de traitement

9 septembre 2017
Dossiers : , ,
Les nouveaux chiffres provenant du Programme européen de surveillance des antimicrobiens gonococciques montrent une baisse de la résistance au céfixime et au ceftriaxone chez les souches de gonorrhée en Europe, mais une hausse de la résistance à l’azithromycine.

PReP : prescription désormais ouverte aux médecins des CeGIDD

PReP : prescription désormais ouverte aux médecins des CeGIDD

25 juin 2016
Dossiers : , ,
Lu sur vidal.fr : Un arrêté publié le 10 juin 2016 au Journal officiel étend la possibilité de prescription de TRUVADA comme traitement préventif de l'infection par le VIH aux médecins exerçant dans les CeGIDD (centres gratuits d'information, de dépistage et de diagnostic).

Traitement hormonal de la ménopause : des bénéfices cardiovasculaires en cas d’initiation précoce

Traitement hormonal de la ménopause : des bénéfices cardiovasculaires en cas d’initiation précoce

2 juin 2016
Dossiers : , ,
Le bénéfice cardiovasculaire du traitement hormonal de la ménopause (THM) est significatif si ce traitement est délivré dans les six premières années après la ménopause.

Vasalgel, un contraceptif masculin de longue durée

Vasalgel, un contraceptif masculin de longue durée

7 avril 2016
Dossiers : , , ,
La fondation Parsemus a développé un hydrogel dont le principe est de bloquer le canal déférent. Le gel adhère au tissu, emplit la lumière du canal et agit comme une barrière mécanique. L'action de ce contraceptif masculin d'un nouveau genre est présentée comme efficace à long terme, réversible et sans hormones.

Le « Viagra féminin » aurait plus d’effets indésirables que d’avantages

Le « Viagra féminin » aurait plus d’effets indésirables que d’avantages

12 mars 2016
Dossiers : , ,
La pilule de la libido féminine, Addyi, également connue sous le nom de « Viagra rose », dont la commercialisation aux États-Unis a été approuvée l’automne dernier, produit surtout des effets secondaires alors que l’effet principal se solde par un échec.