Publicité
La testostérone améliore la fonction sexuelle des séniors et n’augmente pas le risque de cancer de la prostate ni de maladie cardiovasculaire

La testostérone améliore la fonction sexuelle des séniors et n’augmente pas le risque de cancer de la prostate ni de maladie cardiovasculaire

8 mars 2016
Dossiers : , , , ,
7 études cliniques randomisées en double aveugle ont été menées aux Etats-Unis : les "Testosterone Trials". Les résultats montrent que la supplémentation en testostérone améliore les fonctions sexuelles et le désir, et ne semble pas augmenter le risque de cancer de la prostate ni de maladies cardiovasculaires.

Andropause : La baisse de la libido pourrait entrainer la diminution de testostérone et non l’inverse

Andropause : La baisse de la libido pourrait entrainer la diminution de testostérone et non l’inverse

29 août 2015
Dossiers : ,
Source : Santé blog Une étude australienne, présentée à ENDO 2015, la réunion annuelle de l’Endocrine Society (San Diego) en mars 2015 suggère que ce serait l’activité sexuelle qui serait responsable des taux sériques de testostérone. Elle constate que, chez les hommes âgés, c’est plutôt la réduction de l’activité sexuelle et du désir qui vont entraîner une
Lire la suite

Traitement par testostérone : l’augmentation du risque cardiaque n’est pas démontrée

Traitement par testostérone : l’augmentation du risque cardiaque n’est pas démontrée

12 décembre 2014
Dossiers : ,
Selon le Groupe de coordination des procédures de reconnaissance mutuelle et décentralisées, il n'existe pas de données suffisantes démontrant l'augmentation du risque cardiaque en cas de traitement par testostérone.

La substitution en testostérone majorerai le risque cardiovasculaire

La substitution en testostérone majorerai le risque cardiovasculaire

19 novembre 2013
Dossiers : , , , ,
 La substitution androgénique par testostérone est associée à un risque accru de décès, d'infarctus du myocarde et d'AVC ischémique selon une nouvelle étude. Ce risque est d'environ 30% supérieur chez les hommes traités par testostérone par rapport à ceux qui ne le sont pas, selon la cohorte des patients d'anciens combattants (Veterans Affairs) ayant subi une coronarographie

Les troubles du désir liés au déficit androgénique (andropause)

Les troubles du désir liés au déficit androgénique (andropause)

11 octobre 2013
Dossiers : , , ,
Cours du Pr LEJEUNE du 11 octobre 2013. Le diagnostic de déficit androgenique lié à l'âge nécessite la présence de symptômes et de signes suggérant un déficit en testostérone. Le symptôme le plus associé à l'hypogonadisme est une faible «libido». Les autres points qu'on peut retrouver sont la dysfonction érectile, la diminution de la masse musculaire et de la force, augmentation de la masse grasse, ostéoporose, humeur dépressive, diminution de la densité osseuse et diminution de la vitalité bien qu'aucun de ces symptômes ne soit significatif. Un ou plusieurs de ces symptômes doivent être corroborés avec une concentration basse de testostérone.

Anatomie et physiologie de l’appareil sexuel masculin

Anatomie et physiologie de l’appareil sexuel masculin

12 octobre 2012
Dossiers : , , , , , , , , ,
Professeur de Biologie et Médecine du Développement et de la Reproduction Endocrinologue, Andrologue Hôpital Femme-Mère-Enfant- Service de Médecine de la Reproduction 59 Bd Pinel – 69677 Bron Cedex – France   RAPPELS ANATOMO-PHYSIOLOGIQUES A – ANATOMIE DE l’APPAREIL SEXUEL MASCULIN L’appareil sexuel masculin comporte : Le pénis formé par 2 corps caverneux et un corps spongieux
Lire la suite