Publicité
Les troubles de l’éjaculation

Les troubles de l’éjaculation

11 octobre 2013
Dossiers : , , , , , , ,
L’homme est naturellement programmé pour éjaculer rapidement, mais avec la maîtrise sexuelle et l’expérience, il peut « durer » plus longtemps. 1% des hommes éjaculent avant la pénétration (éjaculation prématurée) et, à l’opposé, 2% mettent tellement longtemps à venir qu’ils n’éjaculent jamais (anéjaculation). 
La majorité des éjaculateurs précoces atteignent l’orgasme en moins d’une minute, voire moins de 30 secondes. Pour les hommes qui ne souffrent pas de troubles de l’éjaculation, l’orgasme est atteint en 2 à 5 minutes après la pénétration et 8% durent 8 à 10 minutes ou plus avant d’atteindre l’orgasme.


La dysfonction érectile

La dysfonction érectile

11 octobre 2013
Dossiers : , ,
La dysfonction érectile ou impuissance est une incapacité persistante ou récurrente à obtenir ou à maintenir une érection permettant un rapport sexuel satisfaisant évoluant depuis au moins 3 mois (à la différence de la "panne" sexuelle), induisant une souffrance du patient ou du couple. Le diagnostic se fait sur l'interrogatoire.

Les troubles du désir liés au déficit androgénique (andropause)

Les troubles du désir liés au déficit androgénique (andropause)

11 octobre 2013
Dossiers : , , ,
Cours du Pr LEJEUNE du 11 octobre 2013. Le diagnostic de déficit androgenique lié à l'âge nécessite la présence de symptômes et de signes suggérant un déficit en testostérone. Le symptôme le plus associé à l'hypogonadisme est une faible «libido». Les autres points qu'on peut retrouver sont la dysfonction érectile, la diminution de la masse musculaire et de la force, augmentation de la masse grasse, ostéoporose, humeur dépressive, diminution de la densité osseuse et diminution de la vitalité bien qu'aucun de ces symptômes ne soit significatif. Un ou plusieurs de ces symptômes doivent être corroborés avec une concentration basse de testostérone.

Andropause et sexualité

Andropause et sexualité

10 novembre 2012
Dossiers : , ,
, Andrologue Département de Médecine de la Reproduction Cours du de 14h30 à 16h INTRODUCTION L’andropause est le nom grand public que l’on donne à un hypogonadisme de survenue tardive corrélée à l’avancée en âge, survenant aux alentours de 65-70 ans, donnant l’impression d’un parallélisme avec la ménopause qui est pourtant un mécanisme complètement différent. C’est
Lire la suite

Examen clinique et paraclinique chez l’homme en sexologie

Examen clinique et paraclinique chez l’homme en sexologie

9 novembre 2012
Dossiers : ,
Pr. Hervé LEJEUNE Cours du 9 novembre 2012 17h-19h   PRÉAMBULE La découverte d'une dysfonction érectile (DE) est souvent le premier signe d'une pathologie cardio-vasculaire (HTA, dyslipidémie) ou d'un diabète sous-jacent. C'est donc l'occasion de faire un bilan de santé et c'est un bon moyen de faire entrer la DE dans le cadre de la médecine. Les DE sont peut-être liées aux pathologies cardiovasculaires mais elles sont quand même très très souvent multi-factorielles. [...]

Développement sexuel et psychosexuel de l’enfant et de l’adolescent

Développement sexuel et psychosexuel de l’enfant et de l’adolescent

9 novembre 2012
Dossiers : , ,
Robert DUBANCHET, psychanalyste et psychologue clinicien, Expert des tribunaux Cours du 9 novembre 2012 11h-13 PREAMBULE La sexualité débute dès la naissance. Elle n'apparaît pas subitement à 17 ans au coin de la rue... L'enfant, par exemple, est un théoricien en perpétuelle expérimentation à la recherche d'explications. L'adolescent, lui, découvre la véritable sexualité. Mais sa sexualité ne sera pas la même que celle du jeune adulte, de l'adulte ni de la personne âgée. [...]

Neurobiologie des comportements sexuels

Neurobiologie des comportements sexuels

9 novembre 2012
Dossiers : ,
Pr. Hervé LEJEUNE Cours du 9 novembre 2012 de 9h à 11h INTRODUCTION Grâce à la recherche, à l'IRM, aux expériences faites sur les rats etc., on commence à entre-apercevoir le fonctionnement du cerveau concernant les comportements sexuels et les rapports moléculaires entre ses différents composants même si cela reste encore loin d'être complètement compris. Il existe des circuits neurologiques avec des neuromédiateurs qui peuvent différer d'un individu à l'autre et l'enjeu est de trouver quelles molécules font quels effets sur le cerveau. [...]

Anatomie et physiologie de l’appareil sexuel masculin

Anatomie et physiologie de l’appareil sexuel masculin

12 octobre 2012
Dossiers : , , , , , , , , ,
Professeur de Biologie et Médecine du Développement et de la Reproduction Endocrinologue, Andrologue Hôpital Femme-Mère-Enfant- Service de Médecine de la Reproduction 59 Bd Pinel – 69677 Bron Cedex – France   RAPPELS ANATOMO-PHYSIOLOGIQUES A – ANATOMIE DE l’APPAREIL SEXUEL MASCULIN L’appareil sexuel masculin comporte : Le pénis formé par 2 corps caverneux et un corps spongieux
Lire la suite

La différenciation sexuelle humaine

La différenciation sexuelle humaine

12 octobre 2012
Dossiers : ,
Pr Hervé LEJEUNE, Andrologue Département de Médecine de la Reproduction Cours du 12 octobre 2012 9h30-13h PREAMBULE L'ontogenèse de la sexualité c'est la mise en place, au cours du développement de l'individu, des structures, fonctions et comportements permettant l'accomplissement des relations sexuelles. La reproduction sexuée sert au brassage des caractères génétiques, ce qui va permettre une variation génétique et la conception d'un individu complètement nouveau sur le plan génomique. [...]