Publicité
Deux fois plus de risques de dyspareunie après une césarienne

Deux fois plus de risques de dyspareunie après une césarienne

22 janvier 2015
Dossiers : , , , , , , ,
Les femmes qui ont le plus tendance à souffrir de dyspareunie persistante sont celles chez qui l’on a dû recourir à une césarienne, programmée ou non, ou à l’utilisation de forceps ou de ventouses obstétricales