Publicité
La vaccination contre le papillomavirus recommandée chez les homosexuels masculins

La vaccination contre le papillomavirus recommandée chez les homosexuels masculins

12 mai 2016
Dossiers : , , , ,
Le HCSP)préconise d'étendre la protection vaccinale contre HPV aux hommes jusqu'à l'âge de 26 ans qui ont ou ont eu des relations sexuelles avec des hommes, ces derniers étant « exposés à un risque plus élevé de cancer anal » et ne bénéficiant pas « de la protection indirecte de la vaccination des jeunes filles ».

Cancers liés au sexe oral : les hommes plus touchés que les femmes

Cancers liés au sexe oral : les hommes plus touchés que les femmes

18 février 2016
Dossiers : , , ,
Les hommes sont deux fois plus touchés que les femmes par le cancer de la gorge et de la bouche lié à une infection par un papillomavirus (HPV) qui résulte de la fréquence de rapports sexuels bucco-génitaux, selon une étude américain.

Campagne de dons pour la prévention du Papillomavirus

Campagne de dons pour la prévention du Papillomavirus

17 février 2016
Dossiers : , ,
L'association 1000 femmes, 1000 vies fait appel à la générosité pour pouvoir poursuivre ses missions d’accompagnement des patientes atteintes du cancer du col de l'utérus, de partage d'informations sur la maladie et de sensibilisation des autorités publiques, en lançant sa première campagne de crowdfunding.

HPV : être vacciné n’incite pas à une sexualité débridée

HPV : être vacciné n’incite pas à une sexualité débridée

17 octobre 2015
Dossiers : , , , ,
Certains parents craignent que la vaccination contre le papillomavirus incite les jeunes filles à avoir une vie sexuelle plus débridée que les autres. Selon une étude américaine, les parents inquiets peuvent se rassurer : ce vaccin qui vise à protéger du cancer du col de l'utérus n'aurait pas d'incidence sur le comportement sexuel de celles qui le reçoivent.

Vaccination HPV : une seule dose serait aussi suffisamment efficace

Vaccination HPV : une seule dose serait aussi suffisamment efficace

5 septembre 2015
Dossiers : ,
Une seule dose de vaccin anti-HPV pourrait offrir une protection aussi efficace que les deux ou trois doses actuellement recommandées contre les deux papillomavirus (HPV) qu'on retrouve dans 70% des cancers du col de l'utérus, selon une étude qui vient de paraître dans The Lancet Oncology

HPV : Une nouvelle étude médicoéconomique en faveur de la vaccination masculine

HPV : Une nouvelle étude médicoéconomique en faveur de la vaccination masculine

13 août 2015
Dossiers : ,
Source : Le Quotidien du Médecin Étendre la vaccination contre le papillomavirus (HPV) aux jeunes garçons serait efficace, non seulement d’un point de vue médical, mais aussi d’un point de vue économique, selon une nouvelle étude dirigée par une équipe Canadienne. Les chercheurs de l’université de Toronto ont modélisé l’impact d’un remboursement de la vaccination HPV
Lire la suite

La vaccination anti-HPV des filles pourrait réduire le risque de cancers liés à HPV chez leur partenaire

La vaccination anti-HPV des filles pourrait réduire le risque de cancers liés à HPV chez leur partenaire

20 juin 2015
Dossiers : , ,
Source : Vidal.fr Une étude néerlandaise, publiée dans le British Medical Journal en mai 2015, conclut qu’une bonne couverture vaccinale anti-HPV (Papillomavirus humain) chez les jeunes femmes pourrait significativement diminuer le risque de cancers associés à ces virus chez les hommes, en supposant que l’efficacité constatée sur les lésions précancéreuses du col de l’utérus liées à
Lire la suite

Vaccin HPV : pas de sur-risque de sclérose en plaques

Vaccin HPV : pas de sur-risque de sclérose en plaques

23 mars 2015
Dossiers : , , ,
Source : Vidal Le débat très médiatisé sur d’éventuels risques démyélinisants liés aux vaccins contre certains Human Papilloma Virus (HPV) a rendu nécessaire la réalisation d’une étude de cohorte statistiquement fiable. L’OMS demandée la réalisation d’une telle étude à l’Agence européenne des médicaments (EMA). Les résultats des analyses effectuées par Nikolai Madrid Scheller et coll.,
Lire la suite

Gardasil : Encore plus efficace contre le cancer du col de l’utérus

Gardasil : Encore plus efficace contre le cancer du col de l’utérus

22 mars 2015
Dossiers : ,
Source : Le figaro Santé Le Figaro se penche sur les cancers du col de l’utérus, qui « sont principalement provoqués par des virus, les papillomavirus humains (ou HPV). […] La mise sur le marché en 2006 et 2007 de deux vaccins, le Gardasil® de Merck et le Cervarix® de GSK, protégeant contre les deux
Lire la suite

Gardasil obtient l’AMM dans la prévention du cancer anal

Gardasil obtient l’AMM dans la prévention du cancer anal

2 décembre 2014
Dossiers : , ,
Source : Le quotidien du Médecin 6800 nouveaux cas de cancer de l’anus surviennent chaque année en Europe, parmi lesquels 75 à 80 % environ peuvent être attribués aux HPV de de types 16 et 18. Ce cancer est plus fréquent chez les femmes (60% des cas) mais son incidence est maximale chez les hommes
Lire la suite

Tabac et sexe oral accroîtraient le risque de cancer ORL

Tabac et sexe oral accroîtraient le risque de cancer ORL

8 octobre 2014
Dossiers : , , , , ,
Source : Le Quotidien du Médecin Fumer et pratiquer le sexe oral augmenteraient le risque de développer un cancer épidermoïde oropharyngé dû au papillomavirus HPV-16, selon une étude publiée hier dans le « Journal of the American Medical Association » (JAMA).

Le frottis c’est bien, mais le test HPV c’est mieux

Le frottis c’est bien, mais le test HPV c’est mieux

28 avril 2014
Dossiers : , ,
Source : jim Le troisième Plan cancer dévoilé il y a quelques jours prévoit la mise en place d’un dépistage organisé du cancer du col de l’utérus. Il s’agira vraisemblablement de généraliser le dépistage cytologique par frottis cervical triennal. Des travaux récents tendent pourtant à démontrer que le dépistage basé sur la recherche du HPV
Lire la suite

Le vaccin anti-HPV efficace contre les condylomes

Le vaccin anti-HPV efficace contre les condylomes

4 avril 2014
Dossiers : , ,
Source : endoscoop Des chercheurs suédois ont réalisé une importante étude de cohorte comportant plus d’un million de femmes pour évaluer l’incidence des condylomes selon le nombre de doses administrées de vaccin anti-HPV. La protection maximale contre les condylomes est acquise après une vaccination complète de 3 injections du vaccin quadrivalent contre le papillomavirus humain (HPV),
Lire la suite

La sexualité souffre de la crise

La sexualité souffre de la crise

6 mars 2014
Dossiers : , , ,
Source : The Lancet, http://www.passionsante.be/index.cfm?fuseaction=art&art_id=15520 Les comportements sexuels ont évolué au cours des dix dernières années : la fréquence des rapports est en berne. Ceci étant, le nombre de partenaires augmente. C’est ce qui ressort d’un vaste sondage réalisé en Grande-Bretagne. Les résultats majeurs, et en tout cas les tendances, peuvent sans doute être extrapolés aux autres pays européens. L’enquête a porté sur un panel de quelque 15.000 personnes, âgées de 16 à 74 ans. Les deux précédentes avaient eu lieu en 1990 et en 2000. [...]

Papillomavirus et sexualité

Papillomavirus et sexualité

7 février 2014
Dossiers : , , ,
Dr CIDDIST – Hôpital Édouard Heriot & Croix Rousse Service de Dermatologie – Centre Hospitalier Lyon Sud Cours du  à 10h30 ← Page précédente : L’herpès Page suivante : Les ectoparasitoses (gale et morpions) → [toc] XI – PAPILLOMAVIRUS Epidémiologie La papillomatose est une pathologie très fréquente due à un virus, le papillomavirus (HPV). Elle touche entre 1
Lire la suite

Infections sexuellement transmissibles (IST) et sexualité

Infections sexuellement transmissibles (IST) et sexualité

7 février 2014
Dossiers : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Rencontrer une IST, même asymptomatique, peut entraîner des troubles qui vont avoir un retentissement sexuel, comme de la culpabilité avec une modification de la sexualité, une anxiété anticipatoire, des troubles de la libido, de la lubrification ou de l'érection. Si l'infection est symptomatique cela sera encore pire : dyspareunies etc...

Le sexe oral serait peu impliqué dans l’épidémie de cancers ORL

Le sexe oral serait peu impliqué dans l’épidémie de cancers ORL

25 novembre 2013
Dossiers : , , ,
Source : Medscape Cancers de l'oropharynx : une incidence en hausse Ces dernières années, l'incidence des cancers de l'oropharynx a fortement augmenté. Le Pr Eric Deutsch de l'Institut Gustave Roussy l'affirmait à EuroCancer en 2011: « une proportion de plus en plus importante de cancers ORL, principalement de l'oropharynx (amygdale, voile du palais, base de la langue, vallécule), est liée à une infection à HPV, en l'absence d'intoxication tabagique ». Les virus HPV en cause sont les mêmes que ceux qui colonisent le col utérin, transmis par voie sexuelle. [...]