Publicité
Conséquences de la dépression sur la sexualité

Conséquences de la dépression sur la sexualité

13 août 2014
Dossiers : , , , , ,
Une équipe polonaise s’est penchée sur la sexualité des sujets souffrant d’un trouble affectif. Les femmes rapportent principalement : - des besoins sexuels diminués (61,5 %), - des orgasmes rares (49 %) ou absents (34 %), - une lubrification vaginale anormale (37 %), - et une absence de plaisir sexuel (33 %). Deux tiers des hommes font état d’au moins un problème dans leur vie sexuelle, principalement : - dysfonction érectile, - éjaculation retardée, - lenteur de l’orgasme.

Les troubles de l’éjaculation

Les troubles de l’éjaculation

11 octobre 2013
Dossiers : , , , , , , ,
L’homme est naturellement programmé pour éjaculer rapidement, mais avec la maîtrise sexuelle et l’expérience, il peut « durer » plus longtemps. 1% des hommes éjaculent avant la pénétration (éjaculation prématurée) et, à l’opposé, 2% mettent tellement longtemps à venir qu’ils n’éjaculent jamais (anéjaculation). 
La majorité des éjaculateurs précoces atteignent l’orgasme en moins d’une minute, voire moins de 30 secondes. Pour les hommes qui ne souffrent pas de troubles de l’éjaculation, l’orgasme est atteint en 2 à 5 minutes après la pénétration et 8% durent 8 à 10 minutes ou plus avant d’atteindre l’orgasme.