Publicité
Les IST, ce n’est pas du passé

Les IST, ce n’est pas du passé

2 avril 2016
Dossiers : , , , , ,
Jeudi 24 mars 2016 était organisée par le Syndicat national des dermatologues et vénéréologues (SNDV) la toute première Journée nationale de prévention et d’information contre les Infections Sexuellement Transmissibles (IST), pathologies dont certaines peuvent encore être mortelles.

Les applis de rencontres seraient liées à la recrudescence des IST en Asie

Les applis de rencontres seraient liées à la recrudescence des IST en Asie

2 février 2016
Dossiers : , , , , , , , , ,
Les Nations unies ont annoncé que les applications pour trouver l’âme sœur seraient en grande partie responsables de la recrudescence des IST et du nombre de cas de VIH chez les jeunes gays d’Asie.

Chlamydiae et sexualité

Chlamydiae et sexualité

7 février 2014
Dossiers : , , , , ,
Dr CIDDIST – Hôpital Édouard Heriot & Croix Rousse Service de Dermatologie – Centre Hospitalier Lyon Sud Cours du  à 10h30 ← Page précédente : Le Gonocoque Page suivante : Le Mycoplasme → III – CHLAMYDIAE Epidémiologie C’est la plus fréquente des IST. C’est la deuxième cause d’urétrite après le gonocoque (20 à 50%) avec une incubation de 5
Lire la suite

Gonocoque et sexualité

Gonocoque et sexualité

7 février 2014
Dossiers : , , , , , ,
Dr Fatima YASSIR-ORIA Cours du vendredi 7 février 2014 à 10h30 La gonococcie est une affection due à une bactérie appelée Neisseria gonorrhoeae ou gonocoque, bacille gram négatif très fragile qui se transmet par voie sexuelle (y compris sexe oral). C'est une des IST les plus répandues qui survient chez les adultes jeunes et les adolescents, avec une recrudescence depuis 1998 dans les deux sexes due à un relâchement de la prévention et du diagnostic de cette maladie.

Infections sexuellement transmissibles (IST) et sexualité

Infections sexuellement transmissibles (IST) et sexualité

7 février 2014
Dossiers : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Rencontrer une IST, même asymptomatique, peut entraîner des troubles qui vont avoir un retentissement sexuel, comme de la culpabilité avec une modification de la sexualité, une anxiété anticipatoire, des troubles de la libido, de la lubrification ou de l'érection. Si l'infection est symptomatique cela sera encore pire : dyspareunies etc...