Publicité
Augmentation de la labioplastie chez les ados américaines

Augmentation de la labioplastie chez les ados américaines

30 juin 2016
Dossiers : , ,
De 2014 à 2015, le nombre d’Américaines de moins de 19 ans qui ont fait de la chirurgie esthétique vaginale a presque doublé, selon la société américaine de chirurgie esthétique. Face à cet intérêt croissant, l’association américaine des gynécologues et obstréticiens vient de publier de nouvelles recommandations officielles, encourageant les spécialistes à éduquer et rassurer les jeunes patientes, ainsi qu’à dépister des troubles psychiatriques liés à l’obsession des défauts physiques supposés.

Le Haut Conseil à l’égalité appelle à une éducation à la sexualité « sans jugement ni stéréotype »

Le Haut Conseil à l’égalité appelle à une éducation à la sexualité « sans jugement ni stéréotype »

21 juin 2016
Dossiers : , ,
Lu sur Le Quotidien du Médecin : « Compte tenu des enjeux posés en matière de citoyenneté, d’égalité femmes-hommes et de santé, il est de la responsabilité des pouvoirs publics de répondre à tou(te)s les jeunes par des informations objectives, sans jugement ni stéréotype, et, lorsqu’elles ou ils en expriment le besoin, de leur apporter l’accompagnement nécessaire. » Ainsi le Haut Conseil à l'égalité introduit-il son rapport relatif à l’Education à la sexualité remis ce mercredi 15 juin aux ministres de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem, et des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, Laurence Rossignol. Un document attendu pour « répondre aux attentes des jeunes, construire une société d’égalité femmes-hommes ».

[Film] Bang Gang (Une Histoire D’Amour Moderne)

[Film] Bang Gang (Une Histoire D’Amour Moderne)

7 mai 2016
Dossiers :
Avec Internet, l'accès aux images pornographique est devenu plus facile que jamais. En moyenne un jeune regarderait son premier porno à l'age de 11 ans. Cet accès facile à des contenus normalement interdit aux moins de 18 ans a profondément changé le rapport des plus jeunes avec la sexualité. Ils ont désormais de plus en plus de mal à faire la part des choses entre le porno et la réalité. Les ados couchent de plus en plus jeunes et plus rien ne semble tabou. Mais qu'en est il de l'amour ? C'est la question que se pose la réalisatrice Eva Husson dans son nouveau film Bang Gang (Une Histoire D'Amour Moderne).

Certains jeunes pensent qu’il est facile de guérir du Sida

Certains jeunes pensent qu’il est facile de guérir du Sida

1 avril 2016
Dossiers : , , , , ,
15% des lycéens et des étudiants pensent que guérir du SIDA n'est plus compliqué grâce au traitement. Une idée fausse qui les pousse parfois à adopter des comportements risqués en matière de sexualité.

Parler sexualité aux adolescents mène à des pratiques moins risquées

Parler sexualité aux adolescents mène à des pratiques moins risquées

9 février 2016
Dossiers : , ,
Une bonne communication sur le sujet de la sexualité entre mères et filles a un effet protecteur sur la contraception et l'utilisation du préservatif par les adolescents

Les applis de rencontres seraient liées à la recrudescence des IST en Asie

Les applis de rencontres seraient liées à la recrudescence des IST en Asie

2 février 2016
Dossiers : , , , , , , , , ,
Les Nations unies ont annoncé que les applications pour trouver l’âme sœur seraient en grande partie responsables de la recrudescence des IST et du nombre de cas de VIH chez les jeunes gays d’Asie.

L’éducation sexuelle en France, pas ou mal enseignée

L’éducation sexuelle en France, pas ou mal enseignée

24 octobre 2015
Dossiers : , , , , , ,
L'association Ennoncence en appelle au Ministère de l'Education nationale pour évaluer et renforcer les cours d'éducation sexuelle, dont les enseignements seraient trop limités voire inexistants.

91% des adolescents accordent de l’importance à l’amour

91% des adolescents accordent de l’importance à l’amour

18 octobre 2015
Dossiers : , ,
Les résultats de l’enquête Fondation Pfizer / Ipsos Santé « Bien dans sa tête, bien dans corps » réalisée auprès de 801 adolescents de 15 à 18 ans révèlent qu’à l’adolescence les relations filles-garçons sont empreintes de sentiments. Même lorsque les adolescents découvrent les plaisirs du corps, cela se fait en gardant le contrôle.

USA : plaidoyer pour le stérilet chez les adolescentes

USA : plaidoyer pour le stérilet chez les adolescentes

11 août 2015
Dossiers : , ,
Les USA plaident en faveur d’un plus grand accès des jeunes filles au stérilet, pour éviter les mésusages éventuels de la pilule et des préservatifs, moyens de contraception les plus courants. Selon le rapport, les DIU permettent d’empêcher des grossesses non désirées, pendant trois à dix ans. Moins de 1 % des utilisatrices sont tombées enceintes pendant la première année d’utilisation.

Le sexting est-il risqué ?

Le sexting est-il risqué ?

25 novembre 2014
Dossiers : ,
Pour Jeff Temple , professeur de psychologie et l’un des auteurs, ces résultats dédramatisent et banalisent la pratique du sexting, celle-ci devenant une nouvelle étape « normale » du développement sexuel adolescent

L’OMS pour des cours de sexualité dès le collège

L’OMS pour des cours de sexualité dès le collège

2 août 2014
Dossiers : , , , , ,
L'Organisation mondiale de la santé (OMS), une agence spécialisée de l'ONU, a souligné l'importance de mettre en place des cours sur l'éducation sexuelle dans les écoles dès 12 ans pour se familiariser avec l'utilisation des contraceptifs.

L’INPES diffuse un clip décalé pour rappeler quand et comment mettre un préservatif

L’INPES diffuse un clip décalé pour rappeler quand et comment mettre un préservatif

31 juillet 2014
Dossiers : ,
Source : Le quotidien du médecin « Fantastic capote et wondercapote » : l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) mise sur ces deux « super-héros » pour rappeler aux adolescents de 14 à 18 ans l’importance de se protéger et de faire du port du préservatif « le bon réflexe ». Le clip à la musique légèrement entêtante en indique les bénéfices : protection contre les infections
Lire la suite

Les jeunes complexés des films pornos

Les jeunes complexés des films pornos

18 juillet 2014
Dossiers : , , , , ,
Les garçons sont complexés à cause des films pornos. C'est en tout cas ce qu'affirme une enquête publiée par l'Ifop. Un tiers des jeunes hommes de moins de 25 ans admettraient en effet avoir été complexés par la taille de leur pénis en regardant un film classé X.

« Plan cul », la nouvelle sexualité des jeunes

« Plan cul », la nouvelle sexualité des jeunes

9 juillet 2014
Dossiers : , ,
Cette pratique sexuelle controversée serait en réalité une façon de s’affirmer et de faire de belles rencontres. À la seule condition, paradoxale, de ne pas en parler et d’être un garçon.

Les adolescents pas dupes face au porno

Les adolescents pas dupes face au porno

12 février 2014
Dossiers : ,
Source : http://www.lematin.ch/suisse/adolescents-dupes-face-porno/story/21891005 Selon une étude zurichoise, les jeunes font la différence entre fiction et réalité en matière de sexualité. Les images pornographiques consommées régulièrement par les jeunes ont-elles une influence sur leur façon d’aborder la sexualité? Difficile de l’affirmer, disent les experts. Pourtant, les rapprochements sont souvent et rapidement faits. Quand le monde est ébranlé par une tuerie commise par un adolescent, les jeux vidéo violents sont pointés du doigt. Et dans le cadre d’un viol perpétré par des jeunes, la consommation de pornographie est jugée coupable. [...]

La satisfaction sexuelle des jeunes n’est pas folichonne

La satisfaction sexuelle des jeunes n’est pas folichonne

27 janvier 2014
Dossiers : , , ,
Source : http://www.whatsupdoc-lemag.fr/actualites-article.asp?id=624   Une étude menée sur de jeunes Canadiens âgés de 16 à 21 ans parue dans le Journal of Sexual Medicine montre que la moitié d'entre eux présentent des difficultés sexuelles et qu'un quart en souffrent. L’enquête, menée auprès de 400 jeunes de 16 à 21 ans et plus particulièrement sur les 2/3 dévirginés, relève des troubles de l’érection chez 1 garçon sur 4. [...]

Les médecins ne parlent pas assez de sexualité avec les adolescents

Les médecins ne parlent pas assez de sexualité avec les adolescents

6 janvier 2014
Dossiers : , ,
Source : http://pourquoi-docteur.nouvelobs.com/-4908.html La discussion entre un ado et son médecin concernant la sexualité dure en moyenne 36 secondes sur une consultation de 22 minutes ! Ce sont des chercheurs de l’école de médecine de l’université Duke, en Caroline du Nord (États-Unis) qui ont publié ces résultats dans la revue Jama Pediatrics. Tout en respectant les conditions de confidentialité, ils « ont enregistré de manière anonyme les conversations de 253 adolescents, âgés de 12 à 17 ans, et de leur médecin lors de leur check-up annuel dans onze centres hospitaliers de Caroline du Nord », explique Jean-Luc Nothias dans le Figaro. [...]

Les ados et le sexe : les 15-24 ans, génération YouPorn

Les ados et le sexe : les 15-24 ans, génération YouPorn

5 décembre 2013
Dossiers : , , , , ,
Source : TF1 News Les nouvelles technologies qui rendent accessible le porno font partie intégrante de la sexualité des 15-24 ans, selon une nouvelle enquête Ifop[ref]Génération YouPorn : mythe ou réalité ? Enquête sur l’influence des nouvelles technologies sur les comportements sexuels des jeunes[/ref]. Baptisée "génération YouPorn : mythe ou réalité ?", elle a été réalisée en ligne à la demande du site de rencontre CAM4. [...]

Le porno ne rendrait pas les adolescents plus violents

Le porno ne rendrait pas les adolescents plus violents

23 mai 2013
Dossiers : , , ,
« Cinq écrans par foyer. Onze ans : âge moyen de première exposition à la pornographie. Les nouvelles technologies d'information et de communication ont modifié l'approche adolescente de la sexualité. Quel sera l'impact de la consommation de pornographie chez les adolescents agresseurs sexuels ? La consommation de pornographie va-t-elle conduire au passage à l'acte ? Ou au contraire permettre de canaliser des pulsions ou des fantasmes sexuels ? Quelles sont les expériences sexuelles et amoureuses de ces adolescents consommateurs de pornographie ? ». Ce sont les questions qu'a posé à l'assistance le Dr Amélie Joffroy (CHRU Montpellier) à l'occasion du11e congrès de l'Encéphale [1]. [...]