Publicité
Une femme sur deux préfère se passer de sexe que de smartphone

Une femme sur deux préfère se passer de sexe que de smartphone

21 décembre 2013
Dossiers : , , ,
Source : http://www.aufeminin.com/news-societe/couple-les-femmes-preferent-leur-smartphone-au-sexe-s230939.html Les nouvelles technologies ont-elles pris une telle place dans nos vies qu'elles remplacent peu à peu nos besoins primaires ? Une étude révèle l'importance de ces nouveaux objets connectés chez les femmes et dévoile la relation compliquée qu'elles entretiennent avec eux... [...]

Actu décalée: le manque de libido des Japonais menace l’économie mondiale

Actu décalée: le manque de libido des Japonais menace l’économie mondiale

7 novembre 2013
Dossiers : , , ,
Source : Les Echos La population japonaise continue d'intriguer les médias, qui s'intéressent aujourd'hui au manque d'appétit sexuel de la jeune génération. Selon une étude du groupe d'assurances Meiji Yasuda Life, 30,3% des hommes trentenaires du pays n'auraient jamais eu de petite amie. Et un sondage de l'Institut national de la population avait découvert, en 2011, que 61,4% des hommes célibataires de 18 à 34 ans n'étaient engagés dans aucune relation amoureuse. Le Guardian note parallèlement à cette évolution, l'apparition de mœurs "décalées" où de jeunes geeks ne seraient plus stimulés que par des images de femmes-robots. [...]

6% des femmes abstinentes six mois après l’accouchement

6% des femmes abstinentes six mois après l’accouchement

24 mai 2013
Dossiers : ,
http://www.egora.fr/sante-societe/soci%C3%A9t%C3%A9/159252-94-des-femmes-abstinentes-six-mois-apr%C3%A8s-l%E2%80%99accouchement Une étude menée par des chercheurs australiens, qui ont utilisé les données de l'institut de rechercheMaternal Health Study a évalué la durée d’abstinence des femmes après la naissance de leur premier enfant. Ils ont pu avoir accès à une cohorte de 1 507 femmes enceintes à qui ils ont soumis un questionnaire avant et après accouchement.Les scientifiques ont cherché à connaître la date de reprise d'une activité sexuelle par voie vaginale, et à évaluer l'impact du mode de naissance, de lésions du périnée et d'autres facteurs obstétricaux et sociaux. [...]