Contraception masculine : un gel disponible en 2017

Publié le 8 avril 2015 dans la catégorie Actualités

Dossiers : , ,
Publicité

Source : Le Huffington Post 

Réversible, sans hormones, le Vasalgel s’injecte dans le canal déférent et bloque les spermatozoïdes. Il pourrait se retrouver sur le marché en 2017, selon le Daily Beast, repris par Huffingtonpost.fr.

 Imaginé il y a 15 ans par le docteur Sujoy Guha, Vasalgel est développé en ce moment par la Parsemus Foundation, une ONG américaine, voulant se concentrer sur des solutions contraceptives peu coûteuses tout en »faisant avancer la recherche médicale laissée à l’abandon ».

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un gel à base d’un produit chimique, le polymère, dont les effets contraceptifs sont à long terme mais qui, contrairement à la vasectomie, seraient réversibles. Le polymère perturbe la membrane des spermatozoïdes, les rend incapables de se déplacer et donc, de féconder un ovule. Le processus est indolore.

 

 Jusqu’à présent le Vasalgel n’a été testé que sur des babouins, mais avec brio. Pendant six mois, trois babouins ayant subi l’injection ont été laissés en compagnie de 10 à 15 femelles. Jusqu’à présent, aucune grossesse n’est à déclarer. La fondation devrait maintenant se lancer dans le processus inverse, à savoir enlever le contraceptif, pour voir si les spermatozoïdes fonctionnent à nouveau normalement.

Des tests sur les hommes sont programmés pour début 2015.