Certains jeunes pensent qu’il est facile de guérir du Sida

Publié le 1 avril 2016 dans la catégorie Sondages

Dossiers : , , , , ,
Publicité

Source : Le Parisien

15% des lycéens et des étudiants pensent que guérir du SIDA n’est plus compliqué grâce au traitement. Une idée fausse qui les pousse parfois à adopter des comportements risqués en matière de sexualité, selon la dernière enquête santé de la sécurité sociale et mutuelle étudiante SMEREP.
Le journal Le Parisien explique ainsi qu’« à l’occasion du Sidaction, qui se tient les 1er, 2 et 3 avril 2016, la SMEREP dévoile les résultats d’une enquête qui prouvent que les jeunes ont encore des idées fausses sur la maladie ».


« Seulement 57% des étudiants utilisent systématiquement un préservatif lors de rapports intimes et 14% avouent ne jamais en utiliser. Parmi ces derniers, 12% avancent comme excuse qu’ils n’avaient pas de préservatif sur eux au moment de l’acte. Les Franciliens s’avèrent particulièrement négligents en pensant, à 20%, que leur partenaire n’avait pas le Sida », observe le quotidien.
Le Parisien précise que « les lycéens se montrent un peu plus responsables. 73% pensent toujours à mettre un préservatif, mais 9% d’entre eux ont toujours des rapports non protégés. Sans compter que le dépistage n’est pas encore devenu un réflexe pour eux. 81% des lycéens ne se font pas systématiquement dépister, malgré les changements de partenaires ».

L’enquête a été menée par Opinion Way pour la SMEREP en deux temps, du 9 avril au 7 mai 2015 auprès de 500 étudiants de toute la France et de 654 d’Île-de-France, et du 23 avril au 21 mai 2015 auprès de 407 lycéens de toute la France et 427 de la région parisienne.