Actu décalée: le manque de libido des Japonais menace l’économie mondiale

Publié le 7 novembre 2013 dans la catégorie International

Dossiers : , , ,
Publicité

Source : Les Echos

La population japonaise continue d’intriguer les médias, qui s’intéressent aujourd’hui au manque d’appétit sexuel de la jeune génération. Selon une étude du groupe d’assurances Meiji Yasuda Life, 30,3% des hommes trentenaires du pays n’auraient jamais eu de petite amie. Et un sondage de l’Institut national de la population avait découvert, en 2011, que 61,4% des hommes célibataires de 18 à 34 ans n’étaient engagés dans aucune relation amoureuse. Le Guardian note parallèlement à cette évolution, l’apparition de mœurs « décalées » où de jeunes geeks ne seraient plus stimulés que par des images de femmes-robots. Les sociologues décrivent ainsi l’apparition d’un « syndrome du célibat »: les hommes japonais auraient désormais « peur » des femmes et se seraient autoproclamés « herbivores ». Semblant convaincu d’avoir identifié un mouvement de masse, un chroniqueur du Washington Post redoute une « bombe à retardement ». Les Japonais n’aiment plus le sexe. Ils n’ont donc plus d’enfant. Leur PIB va s’écrouler. Et ils se retrouveront bientôt dans l’incapacité de rembourser leur colossale dette publique ou de poursuivre leurs achats de bons du Trésor américain, entraînant ainsi le monde dans une apocalypse financière.